Prochaine épreuve
26 - 27 septembre 2020

Actualités, communiqués, Toutes
05.06.19.
Témoignage Privas : Antoine Basset, l’enduriste moto dans la course

Second de l’épreuve de Privas, l’enduriste Antoine Basset (à gauche ci-dessous) était plus qu’enchanté par sa première participation à la Coupe du Monde de E-Bike. 

 

002446_Fim_E-Bike_World_Cup_Privas_2019

« C’était ma première compétition de vélo mais j’avoue que je ne me suis jamais senti déboussolé. Le format est identique à celui d’un moto et forcément, j’étais comme un poisson dans l’eau. C’était un plaisir de parcourir les liaisons, le VTT électrique se prête super bien à leurs profils, avec du dénivelé et des kilométrages assez longs. Pour le coup, même avec l’assistance, il faut être affûté pour s’enquiller une journée de compétition car avec des boucles de 2 h 15 à parcourir trois fois, le soir venu, t’as ta dose. J’ai bien aimé les deux premières spéciales mais j’avoue que la dernière ne m’a pas particulièrement séduit : rouler à fond en cote pendant deux minutes, c’est un truc de pisteur ! Après, j’en suis conscient, il en faut pour tout le monde. En tout cas, moi qui n’ai pas de niveau de pilotage particulier en vélo, je trouve que je n’en suis pas trop mal sorti dans l’ensemble de la journée, malgré des pistes très techniques. L’expérience du pilotage moto m’a bien aidé même si j’avoue que je manque encore d’expérience au niveau du choix des vitesses et du rythme en spéciale. Tu ne sais pas si tu vas plus vite en attaquant fort ou en enroulant les obstacles. L’idéal est de conserver de la vitesse en virage, mais tu ne sais pas trop bien comment faire…

000285_Fim_E-Bike_World_Cup_Privas_2019

En tout cas, s’il fallait faire quelques remarques, j’évoquerais la longueur des liaisons, un poil too much à mon goût. Ça oblige à gérer les batteries, malgré des pauses recharge de 1 heure 30 entre deux tours, et personnellement, ce n’est pas trop mon plaisir. Même en roulant en mode éco, ça ne passait pas. Mais peut être qu’on est conditionné nous autres les motards. Il faudrait demander à des cyclistes leur avis. Quoiqu’il en soit, je me vois bien revenir sur une épreuve un de ces 4. C’est vraiment une épreuve sympa. »